D’où vient donc qu’il y a de l’ivraie ?